entraînement du 10/03/20012

Publié le par e.damierparthenaisien.over-blog.fr

Aujourd'hui, deux beaux coups et deux belles positions.

Pour rappel, samedi prochain, rencontre Parthenay-Tours le matin avec pour la première ronde, l'équipe Marc Arendo, Yves Bernardeau et Michel  Aubri.

 

L'après-midi aura lieu le tournoi de Parthenay. S'il vous plaît, venez vers les 13h30 pour l'inscription et la constitution des séries.

 

partie Michel Aubrit- Valentin Cousin

 

Si je n'avais pas mis les noms, vous n'auriez pas cru que c'était deux débutants qui jouaient!

C'est à Michel de jouer et le coup logique 28-23 épaule le pion taquin 24.

Les noirs jouent, si les blancs font 28-23, 18-22 qui empêche les blancs de jouer 32-28 ou 32-27 par un petit coup qui va à 41 par 22-27 ou 22-28 12-18*21 et 14*41.

C'est pourquoi Michel joue 40-34 et Valentin fait 17-22*21, 33-28,14-20 et là, il y a une possibilité intéressante avec un petit coup marrant après 31-26 (bien sûr, cela est clairement une gaffe à cause de 18-23 mais voyons la suite qui est marrante).

18-23 (bien sûr),29*9 20*48 26*17 03*14 17-11

Noirs jouent et gagnent

 

Ici, les noirs vont rafler tous les blancs!

 

 

Partie Michel Aubrit- Valentin Cousin

Décidément, ils ont le sens de la position!

Ce qui est le plus difficile à acquérir, ces deux joueurs l'ont et ce qui est marrant, c'est que cette fois, ce sont les noirs qui ont l'initiative et les blancs qui se forment bien pour contrer les avancées éventuelles des noirs.

Cependant, les noirs peuvent ici choisir de durcir la partie par 18-22 ou de jouer la position par 09-14.

Personnellement, je préfère 18-22 puisque 32-28 serait mauvais puisqu'il développerait le seul pion arrière de l'aile gauche noire 15, 32-27 et 38-33 sont mauvais aussi  ainsi que 39-33 bien sûr.

Et 18-22 active la possibilité de 22-27*28 bref,beaucoup de possibilités intéressantes qu'il faut voir à temps sous peine que le jeu ne se retourne.

partie Marc Arendo- Yves Bernardeau

les blancs forcent la dame par 33-28,13-19f, 38-33 avec la menace imparable 27-21,26-21 et 34*03.

Yves aurait quand même pu avoir la nulle.

 A 19h,je viens de voir que le coup est mauvais en fait puisque sur 38-33, les noirs jouent 11-17 et les blancs n'ont aucun coup d'attente disponible!

 Je laisse quand même le coup comme une possibilité?

Attention toutefois à bien faire le tour d'horizon.

Ici, 33-28 et 38-33 a l'air gagnant puisque les noirs ont l'air d'être forcé de jouer 13-19 et les blancs gagnent avec la  menace 27-22 18*33 37-32 26*37 32*41 23*32 34* 5 ou 3 et la menace 28-22, 17* 28, 33* 2 ou 4.

Sauf qu'ici, les noirs ayant bien vu que 13-19 était perdant, cherche avec l'énergie du désespoir une porte de sortie.

 Et miracle, ils la trouvent et se précipitent pour jouer le coup qu'ils pensent gagnant 17-22? 28*30 22-28 32*23 21*41 36*47 18*29f 34*23 (et là, le coup de grâce des blancs qui avaient bien vu cette variante):

49-43!! 26*37 47-42 37*39 40-34 39*30 35*04 et le pion 23 permet aux blancs de gagner.

Le joueur des noirs, beau joueur et malgré tout content d'avoir participé à cette belle partie, offrit le coup à boire à son illustre adversaire. Quand on reparlera de cette partie, il pourra dire,"j'y étais!!" même s'il n'avait pas le bon camp

Au fait, au diagramme précédent, sur l'attaque 33-28, les noirs peuvent faire le pionnage 23-29 mais les blancs devraient quand même gagner.

Position arrangée d'une possibilité entrevue sur la partie Yves Bernardeau- Théo Delhoume

dans cette partie, le gambit que nous allons voir n'a pas été joué parce que, par un contre-gambit, les blancs ont un bon jeu.

35-40!! 2.45*23 18*29 et les noirs ont une voie royale pour aller à dame.

Ceci dit, je ne suis pas sûr que ce soit gagné puisque après 3. 27-22 29-34 4.39*30 24*35 5. 33-29 12-17 6. * * 7. 28-23 * 8. *23 35-40 9.29-24 40-44 10. 48-43! et j'ai bien l'impression qu'on se dirige vers la nulle.

Publié dans entrainement

Commenter cet article